TÉLÉCHARGER SAVANTS MAUDITS CHERCHEURS EXCLUS


Pierre Lance - Savants maudits, chercheurs exclus (PDF). Paul Kammerer - Biologiste autrichien, prouva l'hérédité des caractères acquis, Son recueil de. Télécharger «Savants maudits, Chercheurs excluts» (PDF). Aller plus loin: Pierre Lance, "Savants maudits, Chercheurs exclus" (Docu+article) [VF]. il y a 1 jour Vous pouvez télécharger n'importe quel livre comme Savants maudits, Chercheurs exclus: Tome 1, Un réquisitoire implacable contre la.

Nom: savants maudits chercheurs exclus
Format:Fichier D’archive
Version:Dernière
Licence:Usage Personnel Seulement
Système d’exploitation: MacOS. Android. iOS. Windows XP/7/10.
Taille:21.58 Megabytes


Noble, qui lui était déjà hostile. Personne n'essaya sérieusement de confirmer ou de réfuter ces travaux. Mais une amputation résultant d'une agression externe, fut-elle répétée sur de multiples générations, non seulement ne saurait faire disparaître du capital génétique l'appendice utile à l'espèce, mais devrait plutôt, en toute logique, aboutir au contraire à des queues plus résistantes et plus difficiles à couper. Dans les domaines de la santé et de l'alimentation, qui sont intimement liés, l'augmentation constante des cancers, leucémies, scléroses en plaques, hépatites, allergies Ils s'appliquent également à leur léguer le plus possible de biens matériels, sachant que le capital qu'ils leur laisseront leur permettra d'aller plus haut et plus loin, s'ils ont la sagesse de l'investir à bon escient. Mais ce que l'on oublie aussi, c'est que Mendel a tiré ses conclusions d'expériences limitées à des végétaux. Mais en attendant, chacun de ces messieurs doit se dire que si cela pouvait attendre qu'il soit à la retraite, voire au cimetière, il aurait échappé à l'averse de sarcasmes qu'il aurait mérités. Et si un individu apparaît soudain muni d'une variation jugée fortuite, celle-ci s'inscrira dans un gène immuable qui pourra être transmis intégralement à ses descendants, ou du moins à certains d'entre eux, quel que soit le partenaire dans l'accouplement. En tout cas, à l'époque, les nazis seront les premiers à flairer le danger que représente l'HCA pour leur système totalitaire. Vous mettre en conserve commencer à rechercher le livre sous le titre Savants maudits, chercheurs exclus : Tome 3 dans le menu de recherche.

8 févr. Auteur: Lance Pierre Ouvrage: Savants maudits Chercheurs exclus Volume 4 Progrès censurés Année: Lien de téléchargement. Nouveau ebook téléchargement gratuit Savants maudits chercheurs exclus: Tome IV PDF Pierre Lance. Viktor Schauberger - Naturaliste. 2 oct. x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue fois. Taille du Savants maudits - Chercheurs mazzanoromano.info (PDF, Mo).

Eh bien! Il rend les lecteurs se sentent plaisir et toujours la pensée positive.

Nouveau Ebook Téléchargement Gratuit Savants Maudits Chercheurs Exclus Tome Iv Pdf 2813201391

Ce livre vous donne vraiment une bonne pensée qui va très influencer pour les lecteurs avenir. Comment obtenir ce livre?

EXCLUS CHERCHEURS SAVANTS TÉLÉCHARGER MAUDITS

Obtenir ce livre est simple et simple. On pouvez télécharger le fichier logiciel de ce livre dans ce site Web. Non seulement ce livre intitulé Savants maudits, chercheurs exclus : Tome 3 Par Pierre Lance vous virer également télécharger d'autres livres en ligne avantageux sur ce site.

Ce site est valable avec des livres rentable et gratuits en ligne. Vous mettre en conserve commencer à rechercher le livre sous le titre Savants maudits, chercheurs exclus : Tome 3 dans le menu de recherche. Attendez quelques minutes jusqu'à ce que le téléchargement soit terminé.

Ce fichier logiciel est prêt à être lu à tout compte rendu. Jacques Benveniste — Wikipédia Voir aussi Bibliographie.

Pierre Lance, Savants maudits Ryke Geerd Hamer — Wikipédia Ryke Geerd Hamer, né 17 mai à Mettmann en Allemagne, ancien médecin très controversé, est l'inventeur de la nouvelle médecine germanique qui prétend Sur le visage de toute personne à qui je pose cette question, je vois immédiatement se peindre la perplexité, et plus souvent encore l'amertume. Non, en vérité, rien ne vient nous confirmer que l'homme progresse réellement en tant que constitution biologique, et tout au contraire les indices abondent qu'il se débilite de plus en plus.

Si ces derniers sont les plus nombreux, et je ne veux pas préjuger que ce soit le cas, il est à craindre que la qualité moyenne de notre espèce n'aille en se détériorant. Il est bien difficile à chacun d'entre nous de mesurer ce qu'il en est dans la réalité, puisque nous sommes tous immergés dans la masse humaine et à la fois juge et partie, mais une chose est certaine : si nous avions la preuve que nos acquis physiologiques peuvent se transmettre à notre descendance, beaucoup d'entre 17 nous se mettraient en peine de vivre plus intelligemment.

Sans doute certains le font-ils d'instinct, mais quand le savoir s'ajoute à l'instinct, on gagne sans aucun doute en efficacité. Quoi qu'il en soit, nul besoin d 'être un anthropologue certifié pour discerner les formidables conséquences que peut avoir sur notre avenir la réponse à cette question cruciale.

Et la preuve en est que les deux idéologies totalitaires et concurrentes qui causèrent les plus grandes tragédies collectives du XXe siècle, c'est-à-dire le nazisme et le communisme, se disputèrent Paul Kammerer et furent cause de sa mort. Mais qui aurait pu croire que les démocraties occidentales allaient entériner le forfait et jeter sur la dépouille du savant le linceul de l'oubli?

Pour bien comprendre l'enchaînement dramatique de cette trahison de la vraie science qui continue de nous aveugler, il nous faut tout d'abord revenir aux bases du problème, donc aux sources historiques de la génétique.

C'est aussi un Autrichien, le moine botaniste Johann Mendel - en religion Frère Gregor qui, après de laborieuses et patientes expériences sur l'hybridation des plantes et l'hérédité des végétaux, dégagea les lois de la génétique qui portent son nom.

Ses conclusions furent publiées en mais ne furent pas connues avant , plus de quinze ans après sa mort. Les éléments ne changent pas sauf mutation , et seul en varie l'assemblage.

Les vivants ainsi modifiés sont soumis comme toujours à la sélection naturelle qui élimine les mutations défavorables. Ainsi, l'invariabilité génétique de Mendel venait prendre sa place historique dans la connaissance de l'évolution des espèces, après le transformisme de Jean-Baptiste Lamarck et la sélection naturelle de Charles Darwin Apparemment, ceux-ci ne peuvent pas modifier les gènes.

Cependant, Mendel et Darwin ont fait fi du rôle prépondérant que Lamarck avait reconnu à l'impulsion volontaire de chaque être vivant confronté aux conditions du milieu.

SAVANTS MAUDITS CHERCHEURS EXCLUS TÉLÉCHARGER

Selon Lamarck, le résultat de cette volonté et de cette stratégie individuelles est la modification progressive du capital héréditaire qui fait que les descendants bénéficient de qualités supérieures à celles de leurs ancêtres. Quelle fut à cet égard la position de Darwin? Mais il changea d'opinion sur ce point, et il est intéressant de savoir pourquoi.

Ce mécanisme, dit du mélange d'hérédité, avait pour fondement l'hypothèse fort raisonnable en apparence selon laquelle l'équipement du nouveau-né serait une mixture de caractères parentaux à laquelle 19 chacun des parents contribuerait approximativement pour moitié. Or, en admettant qu'un individu muni d'une variation fortuite utile apparaisse dans une population et s'accouple avec un partenaire normal puisque l'on peut exclure le cas hautement improbable d'un partenaire possédant la même variation fortuite , ses rejetons n'hériteraient que cinquante pour cent du nouveau caractère utile, ses petitsenfants n'en auraient que vingt-cinq pour cent, ses arrière-petitsenfants douze et demi et ainsi de suite, l'innovation disparaissant comme une goutte d'eau dans l'océan bien avant que la sélection naturelle ait chance de la généraliser.

Telle est l'objection qui ébranla si fortement Darwin qu'il inséra un nouveau chapitre dans la sixième édition de L'Origine des Espèces pour y ressusciter l'hérédité des caractères acquis. Comme l'indiquent clairement ses Lettres à Wallace, il ne voyait pas d'autre solution.

Et si un individu apparaît soudain muni d'une variation jugée fortuite, celle-ci s'inscrira dans un gène immuable qui pourra être transmis intégralement à ses descendants, ou du moins à certains d'entre eux, quel que soit le partenaire dans l'accouplement.

On sait en effet aujourd'hui que chacun des partenaires du couple parental donne la moitié de ses gènes au nouveau-né et que ces gènes demeurent intacts. Un gène peut donc se transmettre mais ne se transmet pas forcément durant un grand nombre de générations sans subir la moindre altération.

EXCLUS MAUDITS TÉLÉCHARGER SAVANTS CHERCHEURS

Ou bien il figure intégralement dans le demi-panel qui est 20 transmis ou bien il n'y figure pas du tout. Mais s'il y figure, il n'est pas question qu'il soit dilué de moitié et le calcul de Fleeming Jenkins n'a plus aucune valeur. Un numéro sort ou ne sort pas, mais il ne peut pas sortir à moitié ou au quart.

Et bien entendu il peut sortir plusieurs fois de suite, toujours intègre et identique, au cours de tirages successifs. Mais ce que l'on oublie aussi, c'est que Mendel a tiré ses conclusions d'expériences limitées à des végétaux. Et si l'on considère, avec Lamarck, que la volonté autonome de l'être vivant joue un grand rôle dans l'acquisition de nouveaux caractères transmissibles, on peut admettre que la fixité des gènes observée par Mendel découlait simplement du fait que ses expériences ne portaient que sur des végétaux.

Cela ne signifie pas que l'HCA ne concerne pas les végétaux. Elle les concerne même certainement, mais se manifeste sans doute beaucoup plus lentement que dans les organismes animaux, ne pouvant donc s'observer que sur un très grand nombre de générations, un beaucoup plus grand nombre que celles qu'aurait pu observer Mendel au cours de sa vie, d'autant qu'il mourut à 62 ans.

Une ou deux fois par an, la femelle de Salamandra maculosa donne naissance à des larves dont le nombre varie entre dix et quinze, qu'elle dépose dans l'eau. Ces larves sont des têtards munis de branchies qu'ils ne perdent avec leurs autres attributs de têtards qu'au bout de plusieurs 21 mois, pour se métamorphoser en salamandres.

L'espèce alpine au contraire met bas en terrain sec deux petits seulement, qui sont déjà des salamandres bien formées, le stade larvaire s'achevant dans l'utérus. Essentiellement, l'expérience de Kammerer consista à élever des salamandres tachetées dans un climat artificiel alpin, froid et sec, et vice versa des salamandres alpines dans un climat de vallée chaude et humide.

MAUDITS EXCLUS CHERCHEURS SAVANTS TÉLÉCHARGER

La salamandre tachetée des plaines, transplantée dans un climat de montagne sans rivières pour y déposer sa portée, finit par donner naissance après plusieurs portées avortées à deux salamandres pleinement développées, comme le fait habituellement la salamandre alpine. Quant à cette dernière, transplantée dans un climat chaud et humide, elle déposa ses petits dans l'eau; ces petits étaient des têtards qui, à la longue, naquirent de plus en plus nombreux.

Tout cela constituait en soi un remarquable tour de force, comme l'admit Richard Goldschmidt. Il fallut pour cela plusieurs années, car les salamandres ne sont nubiles qu'à l'âge de quatre ans un peu plus tôt en captivité à vrai dire.

Lance Pierre - Savants maudits Chercheurs exclus Volume 4 - Histoire E-book

Toutes manifestaient, à des degrés variables, l'inversion artificiellement provoquée des manières de se reproduire. Pourtant, non content de cette preuve éclatante, Kammerer continua jusqu'à la fin de sa vie de multiples expériences de confirmation, utilisant à nouveau des salamandres, mais aussi une espèce de lézards du nom de Lacertae, de crapauds nommés Alytes, puis le Protée, triton cavernicole aveugle dont il parvint à régénérer les yeux, ainsi qu'une ascidie primitive, Ciona intestinalis, habitant des fonds marins.

Toutes ces expériences exigèrent du chercheur des trésors de patience et d'obstination. Ainsi, sa seconde série d'expériences sur les salamandres tachetées ne lui demanda pas moins de onze années.

Il montra que ces salamandres présentant des taches jaunes sur fond noir devenaient de plus en plus jaunes si elles étaient élevées sur un sol jaune, et de plus en plus noires lorsqu'elles grandissaient sur un sol noir et ces caractères adaptatifs acquis se transmettaient à leur descendance.

On se serait attendu à voir une foule de chercheurs s'engager fièvreusement dans la voie ainsi tracée.

Il n'en fut rien. Personne n'essaya sérieusement de confirmer ou de réfuter ces travaux. La cabale qui se déclencha contre Kammerer, l'accusant de tricherie et faisant tout pour le discréditer, ne reposa jamais sur la plus petite expérience contradictoire. Les biologistes d'aujourd'hui continuent d'affirmer que Kammerer avait tort, mais pas un seul n'a tenté ni ne tente de refaire ses expériences.

Au point qu'on est amené à se demander s'ils ne craignent pas d'être contraints de reconnaître qu'il avait raison.